Projets en cours

Les microparlements des espaces naturels

La raison d'être du Comité d'Orientation Stratégique

Le comité d’orientation est composé d’une pluralité de membres regroupant chercheurs, d’expert.e.s et autres relevant de l’ensemble des disciplines susceptibles de s’intéresser au champ thématique de l’expérimentation déployée par Démocratie Ouverte et
Vraiment Vraiment.

Le Comité d’orientation scientifique de l’expérimentation “Micro-parlement des espaces naturels” est constitué de membres nommés par Démocratie Ouverte et VraimentVraiment.

Il a un rôle consultatif et prescriptif et a pour missions :

➔ de nourrir la réflexion sur la thématique de l’expérimentation, en fonction notamment de l’évolution des problématiques de recherche dans le champ : il propose des thèmes et des angles de réflexion qui permettent d’avoir un regard à 360° sur l’objet de l’expérimentation.

➔ de proposer des orientations aux porteurs de l’expérimentation pour assurer la robustesse de la méthodologie, de sa réplicabilité et sa pérennité.

➔ d’accompagner l’identification de critères permettant de mener une évaluation rigoureuse de la méthodologie et de son impact.

➔ d’apporter un regard critique et éprouver les argumentaires afin de convaincre les parties prenantes (élu·es, agents, citoyen·nes) de l’intérêt et la pertinence des micro-parlements. Il s’agit ici d’intervenir sur les modalités de mise en récit de ce projet.

Loïc Blondiaux

Politiste et sociologue

Diego Fernadez-Varas

Directeur de la participation citoyenne de la ville de Grenoble. Anthropologue de formation.

Axelle Grégoire

Architecte et doctorante au CESCO (Mnhn)

Thibaud Griessinger

Chercheur en sciences cognitives. Fondateur du Laboratoire des déviations écologiques.

Nathalie Lauriac

Science politique et sociologie, consultante

Fondatrice de Co-cité, accompagnement des transitions écologiques et sociales des territoires.

Claire Lejeune

Philosophie politique. 3e année de thèse à Sciences Po sous la direction de Pierre Charbonnier. 

Caroline Lejeune

Chercheuse en écologie politique et justice environnementale. Membre consultatif de l'Assemblée populaire du Rhône.
Directrice de la fondation Zoein.

Serge Mang-Joubert

Médiateur entre les humains et les non-humains.
Co fondateur du LICHEN et accompagnement au changement dans des contextes de transition.

La Banque des Territoires et l’agence de design Vraiment Vraiment lancent Biodiversité administrative. C’est un projet exploratoire sur la place de la biodiversité au sein de l’administration dans son acception la plus large. Le but : questionner les pratiques et les imaginaires de l’action publique pour imaginer et concevoir les services publics de demain.

Nous contacter

contact@biodiversite-administrative.fr
Vraiment Vraiment

Vraiment Vraiment est l’agence pionnière du design d’intérêt général en France. Elle travaille auprès des clients publics de tous les territoires (du plus métropolitain au plus rural). De la fabrication de mobilier urbain temporaire, à l’amélioration des algorithmes publics en passant par la réinvention des outils des travailleurs sociaux ou au prototypage d’un nouvel espace public, Vraiment Vraiment a une centaine de projets à son actif et est capable de mobiliser toute la palette des compétences et outils du design, au service de l’amélioration de l’action publique.

La Banque des territoires

La Banque des Territoires est un des cinq métiers de la Caisse des Dépôts. Créée en 2018, elle propose des solutions sur-mesure de conseil et de financement en prêt et en investissement pour accompagner les collectivités locales, les entreprises publiques locales, les organismes de logement social, les professions juridiques et les entreprises et acteurs financiers. Elle s’adresse à tous les territoires, depuis les zones rurales jusqu’aux métropoles, avec l’ambition de lutter contre les inégalités sociales et les fractures territoriales.